Carenity, la 1ere plateforme pour les patients

L’objectif : répondre aux besoins des patients et de leurs proches

Créé en 2011 par Michael Chekroun,  Carenity permet aux patients de partager leur expérience et de ne plus être seul dans la maladie.
Aujourd’hui, c’est 60 000 patients qui échangent et contribuent aux progrès de la médecine en participant à des enquêtes et des sondages.

Carenity : Des patients informés sont des patients rassurés

Les patients peuvent s’informer au quotidien dans la partie blog du site qui diffuse des actualités médicales, les patients peuvent aussi poser leur questions au comité scientifique du site.

Plus de 1 000 pathologies sont répertoriées sur Carenity.

Les principales aires thérapeutiques ou communautés sont  :

  • Système nerveux : sclérose en plaques, épilepsie, maladie d’Alzheimer et maladie de Parkinson
  • Nutrition et métabolisme : diabète de type 1, diabète de type 2 et obésité
  • Squelette, articulations et muscles : arthrose, fibromyalgie, ostéoporose, polyarthrite rhumatoïde et spondylarthrite ankylosante
  • Santé mentale : dépression, schizophrénie et troubles bipolaires
  • Cœur et vaisseaux sanguins : hypertension artérielle et maladies cardiovasculaires
  • Voies respiratoires : apnées du sommeil, asthme et bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • Appareil digestif : maladie de Crohn et rectocolite hémorragique
  • Peau : lupus et psoriasis
  • Cancers : cancer de la prostate, cancer du sein, lymphome, cancer colorectal, cancer du poumon
  • Appareil urinaire : insuffisance rénale, dialyse et transplantation
  • Glandes endocrines : hypothyroïdie et hyperthyroïdie
  • Sexualité et reproduction : dysfonctions sexuelles masculines, santé de la femme et infertilité
  • Drogues et dépendances : dépendance au tabac et à l’alcool.

Le site Carenity soutient des associations comme celle de Christine Janin
« A chacun son Everest » qui fête ses 20 ans cette année.

Voici la vidéo de présentation du site Carenity

Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *