Les européens obtiennent le « droit à l’oubli »

Après Google, au tour de Microsoft Bing

bing

La cour de justice européenne a ordonné à Microsoft de supprimer les liens se rapportant aux recherches des personnes, pour le respect de leur vie privée.

Microsoft Bing devra supprimer les liens de la barre de recherche de Bing pour les utilisateurs qui le souhaite. Suite à la décision de la cour de justice européenne Microsoft a mis en place un formulaire pour demander la suppression des liens. Cependant, Microsoft n’assure pas la suppression après avoir renvoyé le formulaire, il souhaite examiner la demande et de sélectionner les dossiers dont les liens qui n’ont aucune finalité. En effet, à part le droit au respect de la vie privée il existe également le droit à l’information, autrement dit de savoir quel site a été visité. Après cette décision Microsoft a déjà reçu plus de 70 000 demandes de la part des internautes. Suite à Bing, c’est Yahoo qui pense à suivre et accorder le droit à l’oubli. Les moteurs de recherche seront invités à supprimer les requêtes incluant le nom du résident européen.

Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest